5 choses à ne pas faire lors d’un déménagement

Pour ne pas vous faire prendre au dépourvu lors de votre déménagement, assurez-vous de ne pas faire les 5 choses ci-dessous.

1. Se prendre pour un pro

Il est facile de sous-estimer la complexité d’un déménagement. Il est tout aussi facile de perdre un temps fou à s’improviser déménageur professionnel et conducteur de camion. Déménager implique un savoir-faire précis en matière d’emballage et de déplacement d’électroménagers, d’appareils électroniques et d’objets fragiles ainsi que de chargement et de déchargement de camion. Par ailleurs, les déménageurs professionnels arrivent en forme et à l’heure et se sont renseignés au préalable sur le trajet à suivre pour se rendre à votre nouvelle demeure. Ils ne tenteront pas de vous appeler à la dernière minute pour que vous leur rappeliez le code postal ni n’oublieront ce qu’ils avaient promis d’apporter. Ils n’échapperont pas votre nouvel écran de télévision et sauront comment bien conduire le camion. Pour plus de détails, lisez 5 raisons de faire affaire avec des déménageurs professionnels.

Exiger de vos amis et de vous-même ce niveau de professionnalisme ne fera qu’ajouter un stress supplémentaire à tout ce qu’il y aura déjà à faire en préparation du jour J.

2. Ne pas prévoir de budget et/ou ne pas prendre l’assurance des biens en transport

Tout comme le choix d’une équipe professionnelle de déménagement doit être pris au sérieux, le transport de vos biens précieux et la planification financière des frais de déplacement encourus doivent être considérés avec soin.

Votre assurance habitation ne couvre généralement pas vos biens pendant le transport. Vous devez donc choisir une protection supplémentaire auprès de l’entreprise de déménagement choisie.

Payer des frais de dernière minute ou d’achalandage (déménager le 1er juillet!), faire plusieurs allers-retours imprévus à la quincaillerie, recourir à la garderie pour s’occuper de ses enfants le jour J, et continuer de payer ses abonnements dans son ancien quartier sont tous des exemples de situations pouvant être évitées grâce à la planification d’un budget dès le moment où vous prenez la décision de déménager.

Prévoyez votre déménagement aussi à l’avance que possible de façon à éviter un maximum de frais non nécessaires.

3. Empaqueter trop tôt et/ou le plus utile en premier

Être à l’avance, oui… mais pour le budget et la réservation d’une entreprise de déménagement, pas pour l’empaquetage. Dressez l’inventaire de vos biens le plus tôt possible mais n’emballez rien avant les deux semaines qui précèdent le déménagement. Emballer trop tôt ce dont vous aurez éventuellement besoin ne fera que vous créer des frustrations inutiles.

Pensez à bien identifier les items utilisés au quotidien pour ne les emballer que la veille. Pensez aussi à garder à portée de la main le jour J : les articles ménagers, les vêtements pour la première nuit, les articles de toilette, quelques couverts, un petit coffre à outils, une petite trousse de premiers soins, des essuie-tout, du papier hygiénique, du savon et quelques serviettes propres.

Si des articles peuvent être emballés plusieurs semaines avant votre déménagement sans que vous n’ayez à les utiliser, c’est que vous n’en avez probablement pas tellement besoin (sauf s’ils sont hors saison). Consultez nos règles de triage pour connaître ce que vous pourriez donner ou entreposer.

4. Ne pas identifier les boîtes et mélanger leur contenu

À l’inverse, tout empaqueter en catastrophe à la dernière minute n’est pas plus futé. Ne pas procéder pièce par pièce selon une certaine procédure (un code couleur simple, par exemple) est le meilleur moyen de vous faire perdre le double du temps au moment de déballer vos boîtes. Donnez-vous la peine d’identifier les boîtes sur plus d’un côté pour éviter les mauvaises surprises (identifiez les articles fragiles 4 fois plutôt qu’une!).

5. Ne pas prévoir d’espace pour le camion de déménagement

Espérer qu’il y aura une place disponible le jour J est un vœu bien pieux, surtout si vous habitez un quartier passant. Prévoyez l’accès à un espace de stationnement pour le camion à la fois devant l’ancienne demeure et devant la nouvelle. Si possible, demandez à un voisin qu’il vous cède sa place et/ou aux gens qui vous aident de covoiturer.

Bien sûr, nous aurions pu ajouter « ne pas effectuer le changement d’adresse » ou encore « oublier de remettre les clés de l’ancienne demeure » mais nous savons que vous y penserez. Pour être certain de ne rien oublier, consultez notre liste de contrôle (checklist) pour déménager sans stress.

Écrire un commentaire

Article suivant